Le rendu de cette page n'est pas optimal dans le navigateur Internet Explorer 8 et ses versions antérieures. Afin de profiter pleinement de cette page, utilisez Internet Explorer 9 ou supérieur, ou un autre navigateur tel que Mozilla Firefox, Opera ou Google Chrome.

Roi de France en Anjou

Statue de saint Louis

Saint Louis portant l'oriflamme
statue

Plâtre moulé, 2e moitié XIXe siècle
Eglise Saint-Laurent de Saint-Laurent-du-Mottay

Cl. E. Vacquet, Département de Maine-et-Loire

flèche précédente flèche suivante

A partir du milieu du XIXe siècle, Saint Louis est représenté dans un costume archéologiquement crédible, grâce à la publication de travaux scientifiques sur les vêtements et le mobilier, comme ceux de Vieilcastel. Cependant, il ne s'agit pas de rester contraint dans un respect trop strict des références : l'épée par exemple, aurait pu s'inspirer de celle prestigieuse des regalia de France : il n'en est rien et c'est une garde fleurdelisée qui est préférée, renforçant sans doute la portée symbolique de cet élément.

C'est en effet comme souverain (fleur de lys, couronne), incarnation de la France (étendard), défenseur de la foi (croix) et de la justice (épée) que Saint Louis est ici campé, non pas dans une attitude vindicative ou extatique, mais dans celle de protecteur du bon droit et de l'équité que lui impose sa fonction.