Le rendu de cette page n'est pas optimal dans le navigateur Internet Explorer 8 et ses versions antérieures. Afin de profiter pleinement de cette page, utilisez Internet Explorer 9 ou supérieur, ou un autre navigateur tel que Mozilla Firefox, Opera ou Google Chrome.

Roi de France en Anjou

Tapisserie de Saint Louis

Saint Louis tenant la main de justice, le sceptre et la couronne d'épines, tapisserie
tapisserie

Fragment de tapisserie, Aubusson, milieu XVIIe siècle
CMH
Trésor de la cathédrale Saint-Maurice d'Angers

Tapisserie de Saint Louis, Aubusson. Cl. E. Vacquet, Département de Maine-et-Loire.

flèche précédente flèche suivante

Seuls la couronne d’épines et les trois clous de la Passion du Christ tenus dans la main droite du personnage indiquent qu’il s’agit de Saint Louis et non pas de l’un de ses descendants français. En une sorte de glissement iconographique, l’image d’Henri IV (immortalisé avec une barbe fournie) se superpose néanmoins à celle du saint roi.

Provenant de Fontevraud, commandée par Jeanne-Baptiste de Bourbon, fille légitimée d'Henri IV, il faut peut-être voir dans cette commande aux anachronismes flagrants, comme le collier des ordres du roi ou la couronne fermée, une flatterie des exécutants. Elle ne saurait pourtant cacher le message fondamental qui voit dans la révérence et le culte envers Saint Louis, la justification de la sainteté de la lignée royale.