Le rendu de cette page n'est pas optimal dans le navigateur Internet Explorer 8 et ses versions antérieures. Afin de profiter pleinement de cette page, utilisez Internet Explorer 9 ou supérieur, ou un autre navigateur tel que Mozilla Firefox, Opera ou Google Chrome.

Roi de France en Anjou

Pavement de la collégiale Saint-Martin

Carreaux de pavement

XIIIe siècle
Musées d'Angers

Pavement de la collégiale Saint-Martin d'Angers. Cl. B. Rousseau, Département de Maine-et-Loire

flèche précédente flèche suivante

Les pavements acquièrent au XIIIe siècle une richesse de formes, voire de tons, très importante tout spécialement en Anjou. Formant de véritables tapis qui associent des modèles très variés, ils demeurent malheureusement rares in situ. Le plus bel exemple que l'on peut admirer se trouve à l'abbaye d'Asnières, à Cizay-la-Madeleine, près de Montreuil-Bellay.

Les pavements aux motifs d'élégantes silhouettes masculines sont, semble-t-il, uniques : ils proviennent du chœur de la cathédrale d'Angers, chantier exceptionnel s'il en est. L'installation des reliques de saint Maurille en 1253, donne une date vraisemblable pour ces carreaux.

Pour les autres motifs, leur usage se poursuit sur un long laps de temps et il est rarement possible de les dater précisément.

Pavement de l'abbaye d'Asnières à Cizay-la-Madeleine

Pavement de l'abbaye d'Asnières à Cizay-la-Madeleine. Cl. E. Vacquet, Département de Maine-et-Loire

Pavement de l'abbaye d'Asnières à Cizay-la-Madeleine

Pavement de l'abbaye d'Asnières à Cizay-la-Madeleine. Cl. E. Vacquet, Département de Maine-et-Loire